Warning: The magic method Vc_Manager::__wakeup() must have public visibility in /home/testdemo/domains/testdemo-ctm.mg/public_html/wp-content/plugins/js_composer/include/classes/core/class-vc-manager.php on line 203
Ecovision Village : Une vision qui nous unit – CTmotors
Ecovision Village : Une vision qui nous unit

Ecovision Village : Une vision qui nous unit

Au-delà des cultures, des nationalités, des traditions, des religions, Ecovision Village appel l’ensemble de l’humanité à prendre conscience que notre écosystème est actuellement en grande souffrance. En niant l’évidence durant tant d’années, Madagascar souffre de déforestation, Madagascar souffre de voir disparaître des espèces endémiques dans le plus grand silence. Situé à 150km de la capitale malgache, dans la Commune d’Andasibe se trouve le site Kalanoro. 1000ha géré par l’Association Ecovision Village, 35% de forêts tropicales humides abritant une faune et une flore endémique. La Main du Monde vous accueille sur cette vaste étendue d’espoir et de misère.

Interdiction de parler de reboisement, il s’agit ici de reforestation. La reforestation consiste à reconstituer l’écosystème forestier qui existait auparavant. Reproduire la perfection divine relèverait du miracle, de l’impossible, de l’extraordinaire, mais tous ensemble, il nous serait possible de l’effleurer du bout des doigts. Le chantier est colossal, le but semble imperceptible mais Ecovision Village ne baisse pas les bras. Au contraire, il relève les manches et garde l’espoir d’une fin heureuse. C’est au travers d’Ecovision Village que Monsieur Kazim Bakar porte cette vision.

Profondément attaché à Madagascar, à la nature et aux Hommes, il considère que ce projet n’est pas que le sien mais bien le nôtre. Son humilité lui a enseigné qu’avant d’agir il faut comprendre. Comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là ? Quelles alternatives pour les villageois dont le bois de chauffe est la première ressource financière ? Comment protéger cette étendue ? Pourquoi l’homme ne prend pas au sérieux l’urgence de la situation ? C’est en comprenant qu’il apprend, puis entreprend. Il étudie la faune et la flore qui l’entourent, il identifie leurs besoins, il observe, il écoute. Il met en place des alternatives pour les villageois au travers de la ferme, de l’agriculture biologique. Ils sont également sensibilisés à la nature, aux liens qui les unissent. Ils sont donc naturellement reconvertis en gardiens de ce magnifique sanctuaire. Il crée l’école de la forêt qui accueille les enfants, il propose des formations aux femmes et aux jeunes filles leur offrant ainsi un avenir ampli d’espoir. La forêt bouge, les mentalités évoluent. Le chantier est énorme, le volet de la santé est le prochain auquel souhaite s’attaquer Ecovision Village. Il n’est pas le seul, l’écotourisme, la recherche et le développement, l’agribusiness et le développement social font parties de ces chapitres qui viendront compléter ce premier tome.

Apposer sa plume dans ce grand livre de la vie fût un honneur pour Ctmotors. Du bout des doigts nous avons effleuré la terre, la vie, les forces telluriques ont pénétré nos âmes et nos cœurs lors de cet échange visuel, tactile et profond qui à ce jour nous habite encore tous. Une partie de nous est resté là-bas l’autre partie veut y retourner. La nature, berceau de la vie, a besoin de vous, besoin de nous pour espérer un jour offrir aux générations futures ce que seule la nature peut nous offir : LA VIE Pour participer à ce projet, faites un don à Ecovision Village téléphone + 2 6 1 3 4 1 1 0 9 2 1 5 adresse mail infocom@ecovisionvillage.mg / fb ecovisionvillag

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.